Le Centre culturel provincial Caermersklooster

Le couvent des carmes se situe dans le quartier de Patershol, à Gand. La réputation de ce quartier désormais célèbre pour ses nombreux restaurants installés dans des maisons historiques ne date que de la fin du XXe siècle. Au XIIe siècle, il était principalement occupé par des artisans, comme des cordonniers. Plus tard, avocats et magistrats y firent construire de belles maisons bourgeoises, car ils se rendaient souvent au château des comtes qui hébergeait divers organes administratifs jusqu’au XVIIIe siècle. Au cours de la révolution industrielle, le quartier s’appauvrit et devint un quartier ouvrier dans l’ombre des usines de textiles, jusqu’à ce qu’il soit rénové dans les années 1980. Ce sont ces rénovations à grande échelle qui ont donné à l’ancien quartier son visage actuel si particulier.

La ville de Gand a acheté l’église conventuelle en 1881 et l’a utilisée successivement comme musée d’archéologie, musée du folklore et comme entrepôt de décors d’opéra. Après l’acquisition du reste du couvent par la province, la ville a échangé l’église contre le deuxième préau et la sacristie en 1981. En 1998, l’administration provinciale a ouvert l’église au public comme espace d’exposition baptisé « Centre culturel provincial Caermersklooster ».